Accéder au contenu
Aujourd'hui : MIN 12°C | MAX 16°C

Le concept de l’exposition permet à l’artiste de présenter son travail comme un dialogue : entre les images représentées, entre l’œuvre et le spectateur, entre les visiteurs ou encore à travers la frontière franco-allemande.

L’artiste porte un regard nouveau sur ses photographies et, pour la première fois, crée une relation entre des paires d’images issues d’œuvres précédentes ou récentes.

Grâce à ce nouveau contexte, de nouvelles perspectives, liens ou conflits émergent. Ce processus original de réflexion conduit les séries à être déconstruites et reconstruites, ce qui produit de nouvelles significations, de nouveaux concepts et une nouvelle image visuelle. Des lieux, des personnes, des objets et des situations qui ne semblent pas aller ensemble sont juxtaposés et leur interaction ouvre de nouveaux points de vue.

Même si les images ont été créées à des moments différents ou proviennent de séries différentes, elles sont néanmoins liées par des thèmes récurrents.

Les œuvres présentées ont été créées en Israël, en Suisse et dans la région rhénane. Ces dernières sont présentées pour la première fois dans cette exposition.

Naomi Leshem est l'une des photographes israéliennes les plus réputées et les plus importantes dans son domaine. De grandes expositions dans des métropoles telles que New York, Milan, Zurich ou Tel Aviv témoignent de la renommée de la photographe, née à Jérusalem le 3 novembre 1963. A ces grandes villes, s’ajoutent désormais Bühl sur la rive allemande, et Drusenheim du côté français.

Parmi les livres de photos les plus connus de Naomi Leshem figurent « Sleepers » et « Runways ».

L'artiste a déjà fait une première exposition à Bühl en 2010. Sa famille a un lien avec la ville des prunes : en effet, Naomi Leshem est la fille du Dr Ehud Loeb, témoin de l'Holocauste et originaire de Bühl, décédé en janvier 2018. Une rue de Bühl porte le nom d’origine d’Ehud Loeb, c’est la Herbert-Odenheimer-Straße.

Les villes de Bühl et Drusenheim se sont associées pour réaliser cette exposition dans le cadre d'un projet transfrontalier. L'idée principale de cet échange se concrétise également par un programme de manifestations franco-allemandes complémentaires en collaboration avec l'université populaire du Landkreis Rastatt et l'université populaire transfrontalière UP Pamina.

En outre, l'Ecole ORT de Strasbourg, et le Lycée Windeck de Bühl sont également impliqués à travers un programme d’actions culturelles concrétisé par des masterclass, visites guidées et échanges entre les établissements.

Un blog participatif invite les visiteurs des expositions à participer à des discussions transfrontalières.

L'ensemble du projet est subventionné par le programme européen INTERREG.

Entrée libre pendant les heures d’ouverture du Pôle Culturel

Lundi : fermé

Mardi : 14h – 19h

Mercredi : 10h – 12h et 14h – 18h

Jeudi : 14h – 18h

Vendredi : 14h – 19h

Samedi : 9h30 – 12h30

Ouverture exceptionnelle dimanche 7 novembre de 14h à 18h

Vernissage Jeudi 7 octobre à 18h30 à l’espace d’Art PASO

Programme culturel à Drusenheim

Table ronde : En conversation avec l’artiste

Modération Jean-Marc Biry, président de Chambre à part

Pôle Culturel mardi 12 octobre à 14h30 – Entrée libre

Exposition des travaux des étudiants de l’ORT Strasbourg

Pôle Culturel du 12 au 23 octobre – Entrée libre

Visites et ateliers d’écriture franco-allemands

Pôle Culturel samedi 16 octobre de 10h à 12h – sur inscription www.vhs.landkreis-rastatt.de

Programme culturel à Bühl

Informations sur www.buehl.de/leshem


Retour à la liste de l'agenda