Accéder au contenu
Aujourd'hui : MIN 12°C | MAX 16°C

Vers le renouveau de la friche

La Communauté de Communes a acquis en novembre 2015 les 250 hectares de l’ancienne raffinerie de Drusenheim-Herrlisheim.

En matière de développement économique, l’intérêt du site de l’ancienne raffinerie ne fait pas de doute. Alors que le territoire manque de foncier à vocation économique, le site une fois réaménagé permettra de répondre à un besoin de la région en termes de grands terrains à destination des entreprises et offrir des emplois aux actifs du territoire.

Une raffinerie, une histoire et aujourd’hui un futur à construire 

Véritable fleuron industriel, l’ancienne raffinerie fut en activité entre 1963 et 1984. Elle était le principal employeur du territoire avec plus de 300 salariés.

Elle a été démantelée dans les années 1990 et dépolluée dans le respect des normes par son propriétaire d’alors. Cette longue opération de dépollution qui s’est tenue de 1990 à 2003 est un véritable atout pour le projet de réhabilitation en cours.

Le site est à ce jour aménageable en zone d’activités économique et les études pré-opérationnelles sont lancées.

future ZA2

Une démarche économique

La reconversion d’un ancien site industriel dépollué permet au territoire de préserver ses espaces naturels et ses terres agricoles.

Poursuivre la dynamisation du territoire en développant un nouvel espace d’accueil de 120 ha à proximité de deux entreprises d’envergure (DOW et Rhône Gaz) au cœur de l’Axe Rhénan, axe majeur de circulation des flux européens.

Il est attendu que le site puisse être un site dédié au développement d’activités industrielles mais aussi d’activités tertiaires de services à l’industrie et d’activités artisanales permettant de répondre aux demandes d’entreprises endogènes et exogènes.

L’excellente accessibilité routière, la présence du rail à l’entrée sud de la zone et la proximité du Rhin prédisposent le site à un aménagement intégrant l’intermodalité, dans une perspective de développement durable.

Les études préalables devront permettre d’évaluer ce potentiel d’Intermodalité (intérêt des entreprises, faisabilité, coûts d’aménagement).

Les étapes du projet 

Mars 2015

Le conseil communautaire autorise les négociations entre la Communauté de Communes et les Raffineries de Strasbourg.

2015_11_10 027

Novembre 2015 

Signature de l’acte d’achat et remise des clefs 

Décembre 2015 

Désignation du bureau ARTELIA en charge des études pré-opérationelles . Elles comprennent la détermination des obligations réglementaires (étude d’impact, dossier loi sur l’eau …), la définition de scenarii avec des coûts de sortie des terrains et futurs prix de vente, des études d’urbanisme et l’établissement du planning des opérations.

 les études préalables

Le diagnostic du site est un état des lieux complet permettant de faire un point sur les besoins du Pays Rhénan, de dégager les forces mais aussi les faiblesses du site afin de construire le futur projet d’aménagement.

Dans le cadre de la concertation, consultez ces documents

 les études réglementaires

Le dossier d’aménagement de la zone est soumis à différentes procédures et autorisations environnementales.

Différents dossiers ont été déposés auprès des Services de l’Etat en mai 2017 et sont en phase d’instruction :

  • Etude d’Impact : afin de vérifier les impacts du projet sur l’environnement.
  • Loi sur l’Eau : afin de vérifier les impacts du projet sur l’eau et les milieux aquatiques.
  • Demande de défrichement : afin d'autoriser le défrichement des bois de plus de 30 ans
  • Dossier de dérogation des espèces protégées : afin de préserver et de restaurer la diversité de la faune et de la flore sauvage et des habitats naturels 

 Novembre 2016 à juin 2017Phtotos béton

L’entreprise de travaux Lingenheld a réalisé la déconstruction des réseaux (26 km) et ouvrages enterrés (20 000 m3) permettant :

  • de proposer aux futurs acquéreurs des terrains dépollués et sans contrainte d’aménagement
  • de réutiliser le béton après concassage en couche de forme de la future voirie

 Prochaines étapes (fin 2017)

  • Poursuite de la concertation et organisation d’une réunion publique le 23 novembre à 19h30 au pôle culturel à Drusenheim
  • Poursuite des études d’aménagement 
  • Désignation d’un assistant à maîtrise d’ouvrage afin d’accompagner la collectivité dans le choix d’un mode de gestion et la mise en place d’un futur partenariat pour la réalisation et la commercialisation d’un parc d’activités économiques.
  • Demande de modifications de l’arrêté de servitudes auprès de la DREAL suite au chantier de déconstruction et l’analyse des sols.